Loiret Agricole et Rural 29 mai 2015 à 09h00 | Par Agrafil

Lait : trois stratégies de développement pour l’après-quota, selon une étude Cofa

L’export, le marché national et/ou local : tels sont les trois marchés que pourraient viser les éleveurs laitiers pour assurer la pérennité de leur développement économique après la fin des quotas, selon une étude de Coface, groupe leader dans l’assurance crédit, rendue publique, le 26 mai.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Sandra Roupnel

«Savoir-faire, image, rigueur sanitaire» sont les atouts de la production française sur lesquels les acteurs de la filière peuvent s’appuyer notamment à l’export. L’étude réaffirme également la fragilité de certaines exploitations françaises face à la volatilité des cours : «la levée des quotas est un facteur de risque supplémentaire pour les acteurs les plus fragiles. […] Peu à peu, le modèle économique des exploitations évolue vers une intensification et une spécialisation des productions, au détriment de la polyculture-élevage. Cette évolution se traduit aussi par une réorganisation géographique au profit des régions du Nord-Ouest », relève l’étude. Elle indique que «les producteurs de moyenne montagne (hors Franche-Comté et Savoie) pourraient particulièrement souffrir de la fin des quotas».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui