Loiret Agricole et Rural 17 septembre 2014 à 08h00 | Par Sabrina Beaudoin

"Laissez-nous produire français !"

Mardi après-midi, ce sont près de 800 agriculteurs, selon les organisateurs, venus de 36 départements, (soit 8 Régions : Bretagne, Basse-Normandie, Limousin-Auvergne, Rhône-Alpes, Bourgogne, Pays de la Loire, Massif central, Centre) qui se sont retrouvés, suite à l'appel de la FRSEA Centre et les JA, boulevard Pierre Segelle à Orléans pour manifester contre les diverses réglementations.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 © JM Leluc  © JM Leluc  © JM Leluc  © JM Leluc  © JM Leluc  © JM Leluc  © JM Leluc  © JM Leluc  © JM Leluc  © FDSEA 45  © FDSEA 45  © FDSEA 45  © FDSEA 45  © FDSEA 45  © FDSEA 45

En début d'après-midi, un cortège d'une vingtaine de tracteurs et remorques a mené la danse. Pommes de terre, oignons, fumier, pommes, ont été déversés tout au long du trajet ainsi que dans la fontaine du rond-point de la médiathèque. Les manifestants se sont ensuite retrouvés devant la Cathédrale d'Orléans avant la réception d'une délégation en préfecture.

« Les agriculteurs sont en colère car ils en ont marre des contraintes réglementaires » explique Jean Daudin, président de la FDSEA du Loiret. « La directive nitrates est problématique dans le Loiret car nous sommes un des rares départements à avoir beaucoup de terres argileuses avec derrière des cultures de printemps. Le préfet est aujourd'hui inflexible, c'est pourquoi on se manifeste. Tout le travail sur la directive nitrate est remis en cause. Trop c'est trop » poursuit Jean Daudin.

Eric Thirouin, président de la FRSEA Centre va plus loin « Le vrai sujet de la manifestation, c'est la surenchère et la surrèglementation. Notre message c'est laissez-nous produire, laissez-nous produire français ! »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui