Loiret Agricole et Rural 10 octobre 2014 à 08h00 | Par AGrafil

La FNSEA, les utilisateurs de fret, les industries et les ports écrivent au Premier ministre

Signée par la FNSEA, les Chambres de commerce et d’industrie, la Fédération des industries ferroviaires, l’AUTF (Association des utilisateurs de transport de fret), l’AFPI (Association française des ports intérieurs) et la CGPME (Confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprises), une lettre datée du 6 octobre alerte le Premier ministre sur les conséquences du recul du fret ferroviaire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Gabriel Omnès

Précisant qu’ «à l’indice 100 en 2000, le fret ferroviaire était en 2012 à l’indice 138 en Allemagne, 104 en moyenne européenne, 60 en France», les signataires déplorent cette situation qui «affaiblit l’atout d’avenir que constitue notre position de carrefour ferroviaire européen». Ils demandent donc la mise en pratique des trois axes du plan d’action issu de la «Conférence pour la relance du fret ferroviaire» organisée en février dernier à l’initiative de Frédéric Cuvillier, à l’époque ministre délégué en charge des transports : utiliser davantage les technologies numériques au transport ferroviaire, développer des offres ferroviaires de proximité, et légitimer la diversité ferroviaire.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui