Loiret Agricole et Rural 07 juillet 2020 à 22h00 | Par Doriane Mantez

La FNSEA 45 inaugure la moisson 2020

La FNSEA du Loiret a invité les journalistes à découvrir les coulisses de la moisson, jeudi 2 juillet sur l'exploitation de Flavie Delattre à Férolles.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le 2 juillet, à Férolles. Le maire de Férolles, David Dupuis, également agriculteur, a inauguré cette moisson en coupant le symbolique ruban rouge.
Le 2 juillet, à Férolles. Le maire de Férolles, David Dupuis, également agriculteur, a inauguré cette moisson en coupant le symbolique ruban rouge. - © Doriane Mantez

« La moisson est la finalité de notre métier », a annoncé Fabrice Roger, élu local de la FNSEA du Loiret, lors de l'inauguration de la moisson jeudi 2 juillet à Férolles.

Cette action de communication est l'occasion de rappeler aux journalistes présents que la moisson marque l'aboutissement d'une année de travail. Dix à douze mois marqués par la passion, mais aussi l'incertitude jusqu'au dernier moment d'une récolte, pouvant être à tout moment impactée par des menaces naturelles et parfois non maîtrisables.

Flavie Delattre attaque sa troisième moisson aux côtés de son oncle Benoît Lambert qui lui a laissé le flambeau de la Ferme de la Queuvre.
Flavie Delattre attaque sa troisième moisson aux côtés de son oncle Benoît Lambert qui lui a laissé le flambeau de la Ferme de la Queuvre. - © Doriane Mantez

Afin de marquer le coup, le syndicat a choisi d'organiser cette inauguration sur l'exploitation d'une jeune agricultrice, Flavie Delattre, qui entame sa troisième moisson positivement. « La moisson se passe bien pour le moment, assure la jeune femme. C'est une période très importante et intense. C'est la fin de la saison, le moment où l'on récolte le fruit de notre travail. Les journées sont intenses, on vit avec la pression de la météo, mais c'est vraiment une ambiance sympa ».

Elle qui a débuté sa carrière professionnelle dans le secteur économique et social est revenue sur la ferme de son oncle Benoît Lambert il y a maintenant trois ans. Âgée de 26 ans, elle cogère 150 ha en cultures de blé, orge, maïs, colza et 5 ha d'asperges blanches. « Je prends ça comme un challenge. C'est mon grand-père qui a créé la ferme il y a des années et je suis heureuse de reprendre le flambeau de cette exploitation familiale ».

À la fois « agronome, gestionnaire, manager, comptable... », l'exploitante est consciente « que d'ici trois à cinq ans beaucoup de choses vont changer, tant au niveau climatique que technologique, comme du côté des attentes sociétales, de la réglementation... Il y a un virage à prendre et il faut essayer d'y aller ».

La moissonneuse a fini un dernier carré de colza.
La moissonneuse a fini un dernier carré de colza. - © Doriane Mantez

Avec plus de cinquante années de moisson derrière lui, son oncle, maintenant retraité, est un appui sur lequel elle peut compter. « C'est vivifiant de céder la Ferme de la Queuvre à ma nièce, annonce Benoît Lambert. Je suis d'autant plus heureux que la ferme reste dans la famille et soit maintenant gérée par une femme car longtemps c'était un monde d'hommes. J'aurais espéré que sa troisième récolte soit la plus belle, mais ce n'est pour le moment pas terrible. La moisson est toujours un mélange de stress et de joie ».

Bien que Flavie Delattre estime qu'elle n'a pas assez de recul pour se prononcer sur la récolte, elle sait que « ça ne va pas être l'année du siècle ». Cependant elle rappelle : « Le rendement est important, mais la qualité compte aussi ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Loiret agricole & rural
La couverture du journal Loiret agricole & rural n°1828 | août 2020

Dernier numéro
N° 1828 | août 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Actualités Chambre d'Agriculture du Loiret

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui