Loiret Agricole et Rural 26 août 2016 à 11h00 | Par Agrafil

La FNB mise sur le coeur de gamme pour valoriser les races à viande

«La démarche coeur de gamme vise à opérer une déconnexion de la logique des cotations hebdomadaires», à déclaré Jean-Pierre Fleury, président de la FNB (éleveurs de bovins allaitants), en Vendée, le 24 août.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Cyrielle Delisle

L'objectif est de valoriser les races à viande: «Il faut un nouveau marché où les prix prennent en compte les coûts de production». Super U est déjà dans la démarche. Reste à entraîner les autres : Leclerc, Intermarché, Carrefour... «Les enseignes peuvent nous surprendre dans le bon sens», souligne Xavier Beulin, président de la FNSEA. Par ailleurs, les éleveurs veulent toucher les consommateurs. «Nous avons fait une demande auprès du ministère pour avoir une enveloppe sur trois ans pour communiquer sur le coeur de gamme, poursuit-il. En plus, Bruxelles est ouvert sur le rehaussement de la qualité des viandes.»

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui