Loiret Agricole et Rural 29 juin 2018 à 12h00 | Par FDSEA -JA

La FDSEA et les JA du Loiret en tournée cantonale

Depuis le 13 juin, la FDSEA et les Jeunes Agriculteurs du Loiret organisent des réunions d’information dans tout le département afin de renseigner tous les agriculteurs sur les sujets d’actualités.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © FDSEA

Cédric Benoist, président de la FDSEA du Loiret, et Maxime Buizard-Blondeau, président des Jeunes Agriculteurs du Loiret ou son secrétaire général Florent Guilloteau, viennent à la rencontre de leurs adhérents lors de réunions de débats syndicaux depuis près d’un mois.
Les syndicats ont souhaité mettre en place ces rendez-vous afin d’informer sur les récentes décisions prises par le gouvernement et sur le travail qu’ils effectuent à chaque échelon ; départemental, régional et national. Ainsi, en fonction des actualités et des problématiques de chaque secteur, plusieurs sujets ont été posés sur la table.
Evidemment, comment ne pas revenir sur les manifestations qui se sont déroulées début juin où l’importance d’un réseau fort et l’impact que celui-ci pouvait avoir sur le gouvernement ont été démontrés. FDSEA et JA rappellent alors que les mobilisations du 10 au 13 juin ont notamment permis d’obtenir plusieurs propositions du Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation tels que la reprise des travaux du CORENA ou la demande de réduction, par le gouvernement français auprès de Bruxelles, des plafonds d’importation d’huile de palme ou encore l’orientation du volet agricole du GPI prioritairement sur l’accompagnement des investissements des agriculteurs, pour la mise en œuvre des plans de filière.
Les discussions se sont ensuite portées sur le glyphosate. Il a paru important d’expliquer que le rejet de l’interdiction de celui-ci a été réalisable en partie grâce au contrat de solution sur les phytosanitaires proposé par la FNSEA, et coconstruit par 39 partenaires, qui a pour objectif de répondre aux attentes des citoyens concernant l’utilisation des produits phytosanitaires tout en garantissant la rentabilité économique des exploitations et des filières agricoles.
D’autres sujets de discussions ont aussi été abordés comme la future PAC ou, pour les secteurs concernés, les zones intermédiaires. La nouvelle carte des ZDS proposée pour 2019 ne convient toujours pas aux syndicats excluant trop de communes auparavant bénéficiaires de l’ICHN.
Groupama s’est aussi quelques fois joint aux réunions afin de présenter des protections mécaniques pour éviter les intrusions ou les vols.
Chaque réunion a regroupé une trentaine d’agriculteurs intéressés et désireux de s’informer.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,