Loiret Agricole et Rural 23 mars 2018 à 15h00 | Par Agrafil

L'élevage connecté engendre de nouvelles contraintes pour les éleveurs (Inra et ldele)

Le développement de l’élevage connecté entraîne de nouvelles contraintes pour les éleveurs, ont analysé Nathalie Hostiou, chercheuse à l’Inra et Jocelyn Fagon, chef de projet à l’Institut de l’élevage, le 20 mars lors du séminaire « Vers le RMT travail 3e génération ».

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Armelle Puybasset

Ils ont ainsi expliqué la notion de « charge mentale » plus importante, liée aux outils connectés, qui va avec une baisse de la pénibilité physique. Il s’agit aussi de revoir l’organisation du temps de travail sur l’exploitation afin de « recréer des espaces pour observer les animaux », selon Nathalie Hostiou, gage aussi de sécurité dans le travail. La question de « la perte d’autonomie décisionnelle de l’agriculteur » a été également posée lors de l’étude, tout comme l’utilisation des données récoltées par les machines présentes dans l’élevage. « Il est possible d’imaginer des machines qui prennent de la donnée et envoie un SMS directement au technicien sans passer par l’éleveur », a illustré Jocelyn Fagon.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,