Loiret Agricole et Rural 27 juillet 2018 à 12h00 | Par Côme GEROUDET (Chambre d’agriculture du Cher)

L’autoconsommation électrique : bientôt ou maintenant ?

Si la production photovoltaïque est largement adoptée dans les exploitations agricoles, la question de l’autoconsommation fait quant à elle ses premiers pas dans le secteur. Une conférence spécifique abordera ce thème lors de la journée photovoltaïque régionale du 26 septembre 2018.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Côme GEROUDET (Chambre d’agriculture du Cher)

Produire et consommer sa propre électricité : nombreuses sont les personnes intéressées par l’idée de l’autoconsommation, mais jusqu’à présent, la rentabilité économique était difficile à trouver. Rentabilité qui se trouve maintenant de plus en plus facilement. Explications
Tarif d’achat à la baisse…
Le tarif d’achat de l’électricité produite et revendue au réseau à partir de panneaux photovoltaïques baisse de manière continue. Depuis mai 2017, le tarif d’achat pour des installations de 100 kWc est ainsi passé de 11,50 c€/kWh à 11,24 c€/kWh, ce qui représente une baisse de recettes d’environ 300 € par an.
…et coût de l’électricité à la hausse
En parallèle, le prix de l’électricité est au contraire en constante augmentation. Selon les experts, celui-ci devrait continuer d’augmenter entre 3 % et 5 % par an. Aussi, il peut devenir intéressant pour les exploitations disposant d’une facture importante d’électricité de choisir l’autoconsommation à la place de la revente sur le réseau.
Un dimensionnement spécifique
Toutefois, l’autoconsommation est plus complexe à appréhender que la simple revente d’électricité. Le dimensionnement de l’installation est primordial, afin d’éviter de produire plus d’électricité que nécessaire, tout en couvrant au maximum ses besoins. Il faut donc bien calibrer l’installation, voire adapter ses pratiques afin de consommer l’électricité pendant les périodes de production. En effet, produire sans consommer, c’est injecter de l’électricité sur le réseau à un tarif déprécié. Et consommer sans produire revient à augmenter sa facture d’électricité ! Les batteries devraient bientôt aider à pallier aux variations de consommations et de production. Les prix pour l’instant élevés, tendent à diminuer. La question du coût environnemental n’est toutefois pas résolue.
Un cadre législatif qui se précise
Si ce schéma est propre à un même individu ou une même structure productrice et consommatrice, des discussions sont actuellement en cours sur la question de l’autoconsommation collective, qui se définit comme telle quand «la fourniture d’électricité est effectuée entre un ou plusieurs producteurs et un ou plusieurs consommateurs finaux liés entre eux au sein d’une personne morale et dont les points de soutirage et d’injection sont situés sur une même antenne basse tension du réseau public de distribution». Un producteur d’électricité pourrait en effet revendre à ses voisins l’électricité qu’il produit. Toutefois, cela pose des questions importantes sur la gestion du réseau et les mécanismes de revente. Si un premier cadre a été posé, les expérimentations en cours devraient permettre de clarifier un certain nombre de composantes.
Journée photovoltaïque régionale
L’ensemble de ces thématiques seront abordées lors de la journée photovoltaïque régionale le 26 septembre 2018. Celle-ci sera l’occasion pour les exploitants agricoles de rencontrer les professionnels du secteur et d’aller plus loin dans leurs projets, tout en échangeant sur l’avenir de la filière.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui