Loiret Agricole et Rural 08 juin 2018 à 15h00 | Par Agrafil

Irrigation : proposition de Bruxelles pour faciliter la réutilisation des eaux usées en agriculture

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Patrick Cronenberger

La Commission européenne a proposé le 28 mai de nouvelles règles afin d'encourager et faciliter l'utilisation par les agriculteurs des eaux usées non potables provenant de stations d'épuration des eaux urbaines à des fins d'irrigation. Cette proposition s'inscrit dans le cadre du plan d'action de l'UE sur l'économie circulaire.
Dans cette proposition de règlement qui doit permettre d'atténuer les pénuries d'eau, Bruxelles préconise : des exigences minimales pour la réutilisation des eaux usées traitées provenant des stations d'épuration des eaux urbaines résiduaires (par exemple, le taux de bactéries E. coli) ; une gestion des risques supplémentaires pour assurer la sécurité de ces eaux ; une transparence renforcée, les citoyens devant avoir accès à des informations en ligne sur les pratiques en matière de réutilisation de l'eau dans leur État membre. Le projet de règlement établit des paramètres microbiologiques et physico-chimiques, des valeurs limites associées et des fréquences de surveillance pour l'utilisation des eaux usées traitées dans l'irrigation agricole ainsi que des mesures préventives à adopter.
La Commission estime que le potentiel global de réutilisation de l'eau d'ici 2025 est d'environ 6,6 milliards de m3, contre 1,1 milliard de m3 par an actuellement. Cette quantité d'eau serait exploitable moyennant un investissement inférieur à 700 millions d'euros par an avec un coût total d'eau recyclée inférieur à 0,5 euro/m3. À ce prix, plus de 50 % du volume total d'eau théoriquement disponible pour l'irrigation provenant des stations de traitement des eaux usées dans l'UE seront réellement utilisés, permettant d'éviter plus de 5 % des prélèvements directs dans les plans d'eau et les eaux souterraines, prédit la Commission. Actuellement, seuls certains États membres permettent d'avoir recours à ces eaux usées. Bruxelles souhaite donc harmoniser les pratiques.
Le texte est maintenant entre les mains du Parlement européen et du Conseil de l'UE.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui