Loiret Agricole et Rural 09 janvier 2014 à 08h00 | Par Olivier JOLY

Interview. - « Le site d'Artenay possède les atouts pour gagner la bataille de la compétitivité »

Entretien avec Stéphane Isautier, directeur de la sucrerie Tereos d'Artenay. Celui-ci évoque les défis et les perspectives de l'établissement à l'aune de la suppression des quotas en 2017.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
« D'importants équilibres du site d'Artenay vont être modifiés. »
« D'importants équilibres du site d'Artenay vont être modifiés. » - © TEREOS

Loiret agricole et rural : Depuis juillet dernier, vous êtes le directeur de la sucrerie Tereos d'Artenay : quel a été votre parcours professionnel avant d'en arriver là et qu'est-ce qui vous a poussé à prendre ce poste ?

Stéphane Isautier : Ingénieur agronome de formation, j'ai travaillé sept ans avant de rejoindre Tereos en 2001. Au cours de ces treize années, j'ai travaillé dans l'ensemble des filiales étrangères du groupe. En juillet dernier, j'ai accepté de prendre la direction de l'établissement d'Artenay car c'est un site où il y a un développement agricole et industriel. Dans le cadre de la suppression des quotas sucriers qui interviendra en 2017, l'ensemble des unités du groupe Tereos oeuvre à améliorer sa compétitivité et, sur ce point, le site d'Artenay est un pionnier. Nous sommes dans une phase d'augmentation de la surface emblavée. Une première étape avait déjà eu lieu en 2009-2010. Le site est en pleine évolution : davantage de betterave signifie davantage de sucre et d'alcool. D'importants équilibres du site d'Artenay vont être modifiés et diriger un établissement en pleine évolution représente quelque chose d'intéressant.

Lire la suite dans la version papier de notre édition du vendredi 10 janvier 2014.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L’actualité en direct
Actualités Chambre d'Agriculture du Loiret

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui