L'Union Agricole 17 août 2017 à 12h00 | Par Propos recueillis par Actuagri

Il faut rééduquer le loup à ne pas venir se nourrir dans les élevages

Excédés par les attaques de loup sur leurs troupeaux, des centaines d'éleveurs ont manifesté avec plusieurs milliers de bêtes le 5 août, dans l'Aveyron. Le point avec Michèle Boudouin, présidente de la fédération nationale ovine.

Abonnez-vous Imprimer
Michèle Boudoin, présidente de la FNO est éleveuse de brebis dans le Puy de Dôme.
Michèle Boudoin, présidente de la FNO est éleveuse de brebis dans le Puy de Dôme. - © D. Hardy/FNO

Pourquoi les éleveurs interpellent-ils régulièrement les pouvoirs publics au sujet du loup ?
Si ce département a été confronté au problème récemment, à la FNO, le sujet est prégnant dans les débats depuis plus de 25 ans, et force est de constater que nous n'avons pas trouvé la solution. La situation s'est aggravée, dans la mesure où la colonisation est exponentielle avec environ une trentaine de départements touchés et une croissance du loup de 22 % lors du dernier   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Union Agricole

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui