Loiret Agricole et Rural 12 décembre 2013 à 08h00 | Par Dominique BOUTILLON

Horticulture - Non a la hausse de la Tva !

Pourquoi signer la pétition des producteurs ? La présidente du la FNPHP nous explique.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Soizick Héloury

La loi prévoit le passage à 10 % de la TVA sur les produits horticoles.

Après une première augmentation de 5,5 à 7% en janvier 2012 notre TVA doit  de nouveau augmenter au 1er  janvier 2014. C’est trop !Pourtant l’Horticulture est bien une activité agricole et l’Europe prévoit  la possibilité de lui appliquer un taux réduit (article 122 de la  directive 2006/112/CE).

La situation est paradoxale

L’Horticulture représente un secteur économique d’avenir avec une filière  organisée et des entreprises engagées dans la recherche et l’innovation.

La profession a d’ailleurs créé « Plante Bleue » www.plantebleue.fr , une  certification environnementale, sociale et sociétale des entreprises  reconnue par les Pouvoirs Publics.

C’est un paradoxe : pourquoi surtaxer un secteur qui contribue au bien  être de l’Homme et qui est en lien avec les politiques nationales en  termes d’environnement : lutte contre le réchauffement climatique,  dépollution, fixation de carbone, amélioration des conditions de vie en  ville, etc.

Le passage à 10 % c’est la mort de l’Horticulture Française!

Les horticulteurs sont nombreux (5 000 entreprises en France) mais pas  assez pour bloquer les routes, c’est pour ça qu’ils sont une variable  d’ajustement facile en période de crise budgétaire.

Les chiffres sont inquiétants :

- le volume de consommation de produits horticoles en France a baissé de

9,2 % en 2012

- le revenu des horticulteurs est un des 3 plus faibles de l’agriculture  depuis 2 ans (chiffres AGRESTE) au même niveau que celui des producteurs  de viande,  qui eux bénéficient depuis des années de mesures d’aides de  l’Etat.

Cependant l’Horticulture représente 25 000 emplois directs dans la  production et génère environ 160 000 emplois indirects dans la filière  (fleuristes, jardineries, graineteries, paysagistes, etc…). Présents sur  l’ensemble du territoire, les horticulteurs sont de véritables acteurs du  tissu économique local.

Ce sont ces emplois qui sont menacés par la hausse de la TVA…

Cliquez ci-dessous pour signer la pétition de la FNPHP.

http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2013N45434

N’hésitez pas à transférer ce lien très largement auprès de tous vos  contacts (clients, fournisseurs, partenaires, amis…).

Dominique BOUTILLON, Présidente de la FNPHP

Les conséquences prévues :

- 1 500 entreprises de production menacées de fermeture par la

baisse de la consommation et la baisse des marges

-  Plus de 20 000 emplois détruits dans la filière

Alors signons la pétition des producteurs pour un retour de la TVA sur

leurs produits à 5.5% !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui