Loiret Agricole et Rural 14 mars 2014 à 08h00 | Par Marie Bodenez

GDA de Châtillon-Coligny - Bell’ de Loing, venez en boire, elle est savoureuse de près !

C’est à l’ESAT d’Amilly que le groupement a choisi de passer la journée pour ce rendez-vous annuel. L’assemblée générale s’est tenue le 13 février dernier, devant une trentaine d’invités, en présence de Michel Masson, président de la chambre d’agriculture du Loiret.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 © Loiret agricole agricole  © Loiret agricole agricole

 

C’est autour d’un café que les invités ont démarré la journée. Le président du GDA, Dominique Perdereau, a appuyé son rapport moral sur la campagne passée, rappelant les difficultés rencontrées : les conditions pédo-climatiques ayant un impact direct sur la compétitivité des exploitations, la qualité médiocre des récoltes et la réglementation toujours aussi évolutive et tatillonne ; « par rapport à cette dernière, il faut rester vigilant ». Dominique Perdereau aborda ensuite, avec une note plus festive, la préparation du comice agricole de Châtillon-Coligny qui aura lieu les 30 et 31 août prochains. « Le conseil d’administration souhaite marquer le coup et mettre en avant les productions du canton, avec l’aménagement d’un point de restauration, à base de produits locaux ».



Michel Masson a rassuré les agriculteurs présents en réaffirmant la position de la Chambre d’agriculture à défendre les intérêts des agriculteurs et redit sa volonté de les accompagner dans bien des domaines : compétitivité économique, relance de la production avicole locale, agriculture de précision, gestion de la ressource en eau, enregistrement des pratiques avec l’outil Mesp@rcelles, rayonnement et rôle des GDA. Ces propos rejoignent ainsi ceux de Dominique Perdereau sur le fait que le GDA doit rester « un lieu d’échange pour les agriculteurs en vue d’améliorer leur compétitivité, par le biais de conseils neutres, adaptés aux problèmes du moment et aux petites régions naturelles du Loiret ».



Se sont succédés ensuite la présentation des activités 2013, des activités 2014 et du bilan financier. Ainsi, la conseillère, Marie Bodenez a rappelé la tenue de la visite des essais de la plateforme ADAREL sur le secteur le 31 mai dernier et la bonne fréquentation de l’événement. D’une autre manière, cet automne, le GDA a su rapprocher les agriculteurs autour d’un rendez-vous itinérant sur la thématique du non labour et du strip-till, en emmenant ses adhérents dans l’Yonne. Jérome Pesty, le trésorier, s’est fait rapporteur du compte-rendu financier. Le tiers sortant est réélu. En clôture de l’assemblée statutaire, Stéphane Grazia, au comité comice à la commune de Châtillon-Coligny a incité les agriculteurs à s’investir dans les communes à la veille des élections municipales. « Les agriculteurs sont de moins en moins représentés ». Ils ont le sentiment que les politiques locaux se désintéressent de l’agriculture et ne comprennent pas les besoins de leurs professionnels. Le comice sera l’occasion de rappeler son emprise sur le territoire et remettre ce secteur au centre de l’activité du canton.



Pour le déjeuner, le groupe s’est ensuite restauré sur place. L’ESAT propose un service de restauration, en plus de produire une bière locale : la Bell’ de Loing. Stéphane Gaillard, chef de l’atelier, rappela lors de la visite de la brasserie, que les objectifs de cette production sont de valoriser et mettre à l’honneur le travail de personnes en situation de handicap par la fabrication d’un produit artisanal et d’exception. En effet, la Bell’ de Loing est reconnue et récompensée par de nombreuses médailles, avec notamment une en or au Salon de l’agriculture en 2005. Après l’explication des différentes étapes de fabrication, la dégustation clôtura la visite : blanche, blonde, brune, ambrée, safranée et bière de Noël ravirent les papilles des présents, avec modération bien sûr !



La Bell’ de Loing tire son nom de sa localisation. Le train bleu « Calais-Méditerranée-Express », qui faisait la liaison entre Calais et Vintimille à la fin du XIXème, s’arrêtait à Montargis, Venise du Gâtinais, où coule le Loing. En s’arrêtant en gare, retentissait la cloche du quai (bell en anglais). La légende ajoute que la Belle de Loing apparaissait aux nouveaux voyageurs qui descendaient « Mais seul le nouveau venu avait eu ce privilège…Et maintenant, il grossirait les rangs des fascinés de la Belle de Loing qui cherchaient en vain à la revoir ».

Contact : GDA de Châtillon-Coligny – 29, rue Jean Jaurès 45230 Chatillon-Coligny. Tél : 02 38 92 53 63, Mail : gda.chatillon-coligny@loiret.chambagri.fr

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui