Loiret Agricole et Rural 21 novembre 2013 à 08h00 | Par Valérie Dubois

Foncier - Les Jeunes Agriculteurs du Loiret mobilisés pour la sauvegarde du foncier agricole

Les Jeunes Agriculteurs du Loiret ont semé du blé dans les friches d’une future plate-forme logistique à Boisseaux. Une façon d’attirer l’attention sur le gaspillage croissant du foncier agricole.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les jeunes Agriculteurs ont labouré et semé une parcelle inutilisée pour protester contre la perte de terres agricoles © Loiret agricole et rural Dans le cadre de la semaine nationale pour la préservation du foncier agricole, les Jeunes Agriculteurs du Loiret se sont mobilisés à Boisseaux, au nord du département © Loiret agricole et rural

Inquiets de voir leur outil de travail disparaître un peu plus chaque année sous le béton, les Jeunes Agriculteurs du Loiret, ont symboliquement, remis en culture des friches situées sur la future base logistique de la commune de Boisseaux. Cette action s’inscrit dans le cadre de la « semaine nationale de la préservation du foncier agricole », qui se tenait du 11 au 18 novembre.

Vendredi dernier, en début d’après-midi deux tracteurs arborant des drapeaux JA ont labouré puis semé du blé tendre, sur plusieurs friches situées à proximité de la coopérative de Boisseaux, le long de la RD 2020, à la limite de l’Eure-et-Loir. Appartenant à un aménageur luxembourgeois, les terrains sont voués à devenir à terme une plate-forme logistique.

« Ce sont de très bonnes terres » constate Jean-Christophe Bouclet, le président des JA de Neuville-Outarville. Avec ses collègues, ils espèrent mener à terme les deux hectares de blé et pouvoir ainsi reverser les bénéfices à l’AFDI, (Agriculteurs français et développement international), une association qui s’investit auprès des paysans des pays en développement, en soutenant leurs organisations.

Lire la suite dans la parution du 22 novembre

 

Un peu partout en France, des initiatives similaires ont fleuri, sous l’égide des Jeunes Agriculteurs. Dans la région Centre, 3 ha appartenant à la Communauté d'Agglomération Castelroussine et laissés à l’abandon ont été remis en culture le 13 novembre dernier, par les Jeunes Agriculteurs de l’Indre. Dans l’Eure-et-Loir, ce sont 4 ha d’une friche chartraine qui voient lever du blé, semé par JA 28, le 18 novembre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,