Loiret Agricole et Rural 06 janvier 2017 à 12h00 | Par Agrafil

Fertilisants : les 42 % d’anomalies ne sont pas représentatifs, affirme l’Unifa

L’Unifa (Union des industries de la fertilisation) a affirmé le 4 janvier que les résultats du plan de contrôle des matières fertilisantes et supports de culture (MFSC) de la DGCCRF, montrant 42 % d’anomalies, ne reflètent « pas la réalité » du marché.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Unifa

«La DGCCRF doit nécessairement cibler des sites (producteurs et distributeurs) pour lesquels des doutes existent », explique-t-elle dans un courrier transmis à Agra Presse. «Il convient donc de reconnaitre que l’échantillon de produits testés n’est pas, ni ne peut être représentatif de l’ensemble de la filière fertilisation.» 232 échantillons d’engrais ont été analysés en 2015 par les services de la répression des fraudes, rappelle l'Unifa, alors qu’il existe plus de 4 000 références de MFSC, selon les chiffres de l'organisation qui revendique 95 % de la production française de fertilisants et 76 % des livraisons.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui