Loiret Agricole et Rural 05 octobre 2018 à 08h00 | Par Brigitte BAUX

FDSEA et JA du Loiret avancent ensemble les pieds sur terre

A l'approche des élections à la chambre d'Agriculture du Loiret, en janvier 2019, la FDSEA et les JA du Loiret proposent, ensemble, un projet réaliste et pragmatique pour une chambre consulaire au service de TOUS les agriculteurs et TOUTES les agricultrices, de TOUTES les filières et ouverte à TOUTES les agricultures.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L'agriculture nourrit la population, est une force pour l'économie française, est l'un pilier du dynamisme des territoires et façonne nos paysages. Quoi qu' en disent certains, l'agriculture est au coeur de notre société !
Elle est composée d'hommes et de femmes qui chaque jour oeuvrent avec passion dans le respect de leur environnement, de leurs clients et des consommateurs. Malheureusement, l'évolution sociétale a éloigné le monde agricole du reste de la population. Même la notion de ruralité n'englobe plus, pour certains, l'agriculture !
La FDSEA et les JA veulent, par le travail de la chambre d'agriculture que ce fossé s'estompe, que l'agriculture redevienne une fierté et un atout, non seulement pour les agriculteurs, mais aussi pour la France !

Pour une agriculture reconnue
L'ambition de la Fdsea et des JA est reconnecter l'agriculture avec la société, mais aussi entre eux. Rompre avec l'isolement, et l'enfermement, des hommes et des femmes, des filières, des modèles agricoles. La chambre d'Agriculture doit être un lieu ouvert à tous et toutes, où chacun et chacune peut faire valoir ses projets et ambitions, trouver le soutien dont il ou elle a besoin et échanger librement.
En tant que chambre consulaire, en relation directe avec l'administration, les collectivités et les organes de la société civile, la chambre d'Agriculture doit faire la promotion des  produits, des pratiques, des filières. Elle doit porter un message pédagogique et pragmatique pour amener du bon sens face à l'irrationnel.
Il sera de son rôle de rompre avec les accusations récurrentes qui minent le moral des chefs d'entreprises agricoles.

Pour une agriculture de progrès
Les attentes de la société ne peuvent être ignorées. Pour autant, ce n'est pas en interdisant et en contraignant que l'agriculture pourra y répondre. FDSEA et JA souhaite renforcer le rôle d'expérimentation, d'innovation et de vulgarisation de la chambre d'Agriculture pour aider les agriculteurs à faire évoluer leurs pratiques tout en sécurisant la production, les débouchés, etc., et surtout leurs revenus !
La notion d'expérimentation, si elle s'entend souvent dans les domaines de l'agronomie, de la protection des cultures ou du machinisme, devra être élargie à l'étude de faisabilité, l'accompagnement et la sécurisation, par la chambre d'agriculture, de nouvelles productions, de nouveaux modes de commercialisation, de nouvelles filières, etc.
Ce travail passera par la recherche de synergie entre tous les acteurs du secteur agricole.
Ce travail ne devra avoir qu'une seule finalité : L'évolution et la sécurisation du revenu des agriculteurs.

Pour une agriculture de projet
Le monde qui nous entoure est fluctuant, insécurisant, et parfois même schizophrène !
La société veut de l'hyper contrôlé, de l'hyper sécurisé  mais aussi du choix et de la variété toute l'année, des prix contenus et du naturel !
Cette situation conduit à des orientations politiques souvent incompréhensibles, inadaptées souvent inacceptable en l'état.
Malheureusement ce mouvement ne s'arrête pas et l'agriculture doit composer avec.
À l'inverse, le caractère très versatile de notre société est parfois générateur d'opportunités.
Il appartient à la chambre d'Agriculture d'identifier les attentes, freins et opportunité qu'oppose ou qu'offre l'évolution sociétale et de proposer des programmes et des projets en adéquation avec ses attentes.
Le monde agricole ne doit se laisser dicter ses préceptes et sa conduite ! Il doit être force de proposition. Pour cela, la chambre d'Agriculture doit bâtir des liens forts avec les institutions, telles que les autres chambres consulaires, les organisations de consommateurs, les collectivités et les organismes économiques. C'est en travaillant avec elles que l'agriculture pourra apporter des réponses durables, pragmatiques et rémunératrices.
Surtout, c'est en travaillant avec elles que l'agriculture sortira des interdictions et des contraintes qu'on lui impose.

Pour une agriculture attractive
La première richesse de l'agriculture, ce sont les hommes et les femmes qui la font vivre. La priorité de la chambre d'agriculture, et du syndicalisme, doit être de créer les conditions optimales à l'attirance de talents et de compétences nouvelles pour remplacer les actifs en place à leur cessation d'activité, mais aussi pour développer de nouveaux projets, de nouveaux outils, de nouveaux concepts.
Des outils performants sont déjà en place, au travers des « points-info installation-transmission » qu'il conviendra de conforter.

Mais d'autres enjeux sont face à nous tels que la gestion du foncier agricole, le partage de l'espace, la cohabitation avec les non-agriculteurs.
La chambre d'Agriculture doit veiller à sécuriser le foncier agricole, tout en le rendant plus facilement accessible aux porteurs de projets.
Les nouvelles compétences auront également le visage de salariés agricoles. La promotion de nos filières de formation, fortes de leur excellence et de leur proximité, sera un enjeu primordial. Ce travail s'accompagnera d'un politique de communication transversale sur les métiers de l'agriculture et les opportunités de carrières qu'ils pourront offrir.

Redonner une ambition claire à l'agriculture, promouvoir des politiques cohérentes et au service des hommes et des femmes, lui permettre de se développer et de générer des revenus : tels doivent être les devoirs et accomplissements d'une chambre d'Agriculture responsable.

- © Olivier Joly

Jean-Marie Fortin portera la liste FDSEA/JA aux élections chambre

Réuni le 13 septembre dernier, le conseil d'administration de la FDSEA a débattu sur le choix de la personne qui portera la liste d'union FDSEA/JA. Cédric Benoist, président de la FDSEA, a souhaité sortir de la « filiation » traditionnelle entre les présidences de structure syndicales et de structures consulaires : «Avoir du charisme, être fédérateur, cultiver le sens des relations humaines et savoir développer une vision globale tant économique que  technique  de l'agriculture sont les qualités nécessaire d'un président de Chambre » «Jean Marie Fortin, de par son parcours et ses qualités d'homme, a toutes ces qualités et bien plus ! » En effet, les différentes étapes de sa vie professionnelle ont fait de lui un homme bien ancré les pieds sur terre doublé d'un chef d'entreprise hors pair. Successivement technicien élevage en Corrèze puis créateur d'une coopérative d'élevage dans l'Eure, il s'est installé comme horticulteur à Saint-Denis-en Val en 1995. Passé par la présidence de Pluralis (groupement d'employeur fédérant quatre-vingt agriculteurs), aujourd'hui administrateur de la FNPHP , de la Caahmro et du CDHRC, président du syndicat Horticole du Loiret et en charge de la commission employeur de la FDSEA du Loiret, Jean Marie Fortin dirige une entreprise de quinze salariés qui est confrontée aux mêmes écueils que toute exploitation agricole quelle qu'elle soit : contraintes de marchés, réglementaires, gestion de la main-d'oeuvre, etc. Le conseil d'administration de la FDSEA a donc plébiscité cette candidature, symbole d'une chambre d'Agriculture ouverte rassemblant tous les territoires et représentant toutes les productions.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui