Loiret Agricole et Rural 30 juin 2017 à 08h00 | Par Agrafil

Etats généraux : les modalités se précisent

Le ministère de l'Agriculture a livré un document de travail aux syndicats sur l'organisation des Etats généraux de l'Alimentation qui vont débuter début juillet.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Guillaume Perrin - Le Réveil Lozère

Le discours d'ouverture des Etats généraux par Emmanuel Macron devrait avoir lieu le 10 ou le 11 juillet, en fonction de son agenda. La première phase des Etats généraux, qui doit se concentrer sur la création et la répartition de la valeur, doit se terminer fin septembre ; la seconde phase, sur les conditions de production et les attentes sociétales et des consommateurs, en novembre. Le ministère de l'Agriculture propose de créer 14 ateliers sur l'ensemble des Etats généraux (phases 1 et 2), avec une trentaine de participants par atelier. Chacun d’eux sera présidé par un acteur de la filière, le secrétariat des réunions sera assuré par les pouvoirs publics, des grands témoins seront conviés à intervenir. Ce calendrier convient bien à la FNSEA, qui souhaite que la partie consacrée à la répartition de la valeur soit terminée avant le début des négociations commerciales, afin de ne pas revivre ce qui s'est passé avec la loi Sapin 2 (publication trop tardive par rapport aux négociations commerciales de début 2017). La FNSEA souhaiterait réduire le nombre de groupes à 10 (5 pour chaque phase) et recadrer les débats autour du prix «comme l'avait promis Emmanuel Macron». «Ceux qui essaient de minimiser l'aspect prix au profit des aspects qualité ou demande des consommateurs ne servent pas les agriculteurs. Le cœur du sujet doit être la valeur, la contractualisation et le droit de la concurrence», insiste-t-on à la FNSEA.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

7 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui