Loiret Agricole et Rural 17 avril 2015 à 14h00 | Par Agrafil

Espèces invasives : «des cultures entières risquent de disparaître»

La prolifération d’espèces invasives risque d’entraîner la disparition de cultures entières, a alerté l’Afidol (Association française interprofessionnelle de l’olive) le 14 avril à l’Assemblée nationale.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © www.abatextermination.ca

«On constate ces dernières années une montée en puissance d’insectes», a témoigné le président Olivier Nasles, lors d’une réunion du comité parlementaire de suivi du risque ambroisie, en citant les attaques de mouche de l’olive, du noyer, mais aussi de drosophiles sur les cerisiers, la vigne. «Il faut trouver des solutions, sinon des cultures entières vont disparaître», a souligné Olivier Nasles, évoquant aussi un phénomène de «déconversion» d’agriculteurs bio. Selon lui, des moyens pour la recherche sont nécessaires, notamment en faveur des petites productions. Il a soulevé plusieurs interrogations concernant la mouche de l’olive, responsable de 70 % de perte de récolte en 2014 : sur la connaissance du parasite, pour améliorer la lutte, sur l’équilibre entre espèces, afin de comprendre le rôle des prédateurs naturels, sur la diminution des traitements insecticides, qui expliquerait la prolifération des nuisibles.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui