Loiret Agricole et Rural 22 septembre 2017 à 14h00 | Par Agrafil

Engrais : Yara développe une stratégie de démarquage par la qualité

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Kuhn

Face au rétrécissement de son marché principal en France, qui est celui des engrais azotés sous la forme d'ammonitrates, le leader mondial des engrais Yara mise sur la qualité, a-t-il montré lors d'une journée de presse le 20 septembre dans son usine de Montoir de Bretagne. Les ammonitrates représentent plus de 50% de ses tonnages vendues en France, or leur part de marché est passée de près de 75% des engrais azotés dans les années 1970 à 40% au profit d'engrais «low cost» et plus émetteurs de gaz à effet de serre et d'effluents polluants. Convaincu que la recherche de solutions environnementales est une voie d'avenir, le groupe norvégien persiste dans la prospection du marché des ammonitrates. Il a commencé à segmenter son offre selon les différentes cultures: le blé à taux élevé de protéines, l'orge brassicole, l'orge fourragère, le maïs-ensilage, différents types de pommes comme la Granny Smith. Ce faisant, il développe aussi une nouvelle façon de commercialiser avec ses «programmes de nutrition personnalisée des plantes», par lesquels l'offre est définie par les agriculteurs au lieu d'être décidée d'en haut par le fabricant.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui