Loiret Agricole et Rural 20 juillet 2018 à 12h00 | Par Côme GEROUDET (Chambre d’agriculture du Cher)

Énergie renouvelable : le photovoltaïque en évolution permanente

En plein débat sur la transition énergétique, le gouvernement souhaite faciliter le développement des installations de production d’énergie photovoltaïque. Des changements qui s’accompagnent d’une forte structuration de la filière, sujets de débat lors du 3e salon régional photovoltaïque.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Côme GEROUDET (Chambre d’agriculture du Cher)

Depuis un an, les évolutions réglementaires sur le photovoltaïque ne cessent de se poursuivre. Ainsi, dernièrement, un nouveau mécanisme de détermination des tarifs de rachat a été mis en place en mai 2017, une réfaction de 40% sur les coûts de raccordement a été actée en décembre 2017 et la définition des nouveaux tarifs de rachat ne date que de mai 2017.
En effet, après avoir cherché à structurer les différentes filières, le gouvernement cherche maintenant à massifier le développement des énergies renouvelables. Un groupe de travail sur le solaire, dirigé par le secrétaire d’Etat Sébastien Lecornu, a débuté en avril dernier. À mi-parcours, ce ne sont pas moins de 37 mesures qui ont été pré-retenues.
Propriétaire de surfaces de toitures importantes, le milieu agricole n’est pas en reste et participe déjà fortement à la dynamique en place. Subissant des tensions économiques importantes, l’agriculture cherche à se diversifier. Et le photovoltaïque est une solution maintenant bien adoptée.


Le prix des panneaux continue sa baisse
Le prix des panneaux, qui constitue la majeure partie de l’investissement, a continué de baisser (environ -8% depuis début 2018). Dans le même temps, la puissance crête des panneaux continue d’augmenter, ce qui nécessite des surfaces moins importantes pour une même puissance installée. Les pays asiatiques continuent en effet de tirer les prix des panneaux vers le bas tout en se saisissant du marché. Aussi, en 2017, 10 des 12 premiers fabricants de panneaux étaient chinois, un était coréen et un autre américain.
Les projets de systèmes photovoltaïques sont ainsi de moins en moins onéreux et apportent, pour un investissement raisonné, une manne financière non négligeable qui aide à financer stabulation et stockage, alors même que le prix de l’acier évolue à la hausse depuis quelques mois. Depuis début 2018, celui-ci a augmenté d’environ +40% (660 $/tonne au 2 janvier contre 924 $/tonne au 4 juin), ce qui augmente fortement le coût des bâtiments agricoles.


Journée photovoltaïque régionale
L’ensemble de ces thématiques seront abordées lors de la journée photovoltaïque régionale le 26 septembre 2018. Celle- ci sera l’occasion pour les exploitants agricoles de rencontrer les professionnels du secteur et d’aller plus loin dans leurs projets, tout en échangeant sur l’avenir de la filière.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui