Loiret Agricole et Rural 20 février 2014 à 08h00 | Par Olivier Joly

Emploi agricole - Trois cents visiteurs au forum de recrutement de Pithiviers

Mettre en relation l’offre et la demande d’emploi : c’était l’objectif de l’événement organisé par l’agence locale de Pôle Emploi.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Philippe Fournier-Montgieux, sous-préfet de Pithiviers, à gauche, et Alexandra Bertrand, responsable d�équipe à Pôle Emploi. © Loiret agricole et rural  © Loiret agricole et rural  © Loiret agricole et rural  © Loiret agricole et rural

Le mardi 11 février, douze entreprises, trois centres de formation ainsi que l’Association pour le développement de l’emploi agricole et rural avaient pris possession de la salle des fêtes de Pithiviers à l’occasion du forum de recrutement dédié aux métiers de l’agriculture et de l’agroalimentaire. Un événement organisé par Pôle Emploi. Responsable d’équipe, Alexandra Bertrand expliquait : « Notre mission consiste à informer le public sur le marché du travail. Or l’agriculture et l’agroalimentaire recrutent. Les gens provenant d’autres secteurs doivent savoir qu’il existe des ponts sans révolutionner sa vie ! »

Près de trois cents visiteurs avaient été comptabilisés, alléchés par vingt-cinq offres d’emplois. Plusieurs d’entre elles avaient un caractère pluriel. Le nombre réel de postes à pourvoir était donc nettement supérieur et il y en avait pour tous les goûts : d’ouvrier à ingénieur.

Directeur administratif et financier d’Agri Team, Éric Peron proposait plusieurs postes de techniciens et de mécaniciens en maintenance agricole pour le compte des Établissements Cornet. La mission de ces futurs collaborateurs : assurer la préparation des tracteurs ; veiller à la maintenance du matériel ; effectuer des interventions sur site : réparer les pannes survenant durant les moissons. « Beaucoup de gens sont venus : une quinzaine de personnes. Du non-stop ! Un CV correspondait parfaitement à ce que nous recherchions : c’est déjà très bien. »

 

Un roulement naturel

Le représentant d’Agri Team ajoutait : « Dans le machinisme agricole, les moteurs sont à la pointe de la technologie : ils n’ont rien à envier aux voitures de courses ! Dans notre métier, on développe des compétences en hydraulique, en pneumatique et en électronique : on peut acquérir une culture très large. » La formation professionnelle est permanente. « Cela nous est imposé par les marques et par l’évolution du matériel. C’est un métier qui embauche. » Les Établissements Cornet comptent une centaine de salariés. « Même si le turn-over est très faible, il y a un roulement naturel. En outre, l’entreprise, qui compte six bases, se développe car elle augmente ses parts de marché. »

Du côté d’AgroPithiviers, on recherchait un conducteur d’installations pour silos à céréales. Un poste en CDI. Commentaire d’Hubert Jambeau, responsable administratif de la coopérative : « Il faut avoir des compétences agricoles et dans les métiers du grain. Mais il n’existe pas de formation adaptée : cela se fait par transfert de compétences à partir de connaissances en automates. »

L’organisme collecteur proposait également une quarantaine de postes de saisonniers pour les moissons : réception des céréales, stockage de celles-ci, conduite de silos, etc. « On ne connaît jamais à l’avance la période des moissons » indiquait Hubert Jambeau : « Nous avons besoin de gens disponibles et qu’on forme avant. » Dans 95 % des cas, ce sont des étudiants.

« Il faut assimiler la conduite des installations et avoir des connaissances administratives pour l’enregistrement des mouvements. » Le représentant d’AgroPithiviers reconnaissait avoir eu « trois candidatures intéressantes ». D’ajouter : « Il faut avoir envie car la motivation est un facteur important. Avant, la population du secteur était plus en phase avec l’agriculture. Lors d’un tel forum, on rencontre des gens. »

 

S’inscrire dans la durée

Sylvia Thomas tenait le stand du Service de Remplacement : « Le turn-over est important : on recherche du monde en permanence. » L’élevage laitier représente 80 % des demandes. Le profil idoine : une personne polyvalente (grandes cultures et élevage). « L’été approchant, les demandes augmentent » indiquait l’animatrice. Cette dernière avait rencontré un certain nombre de visiteurs. En vain : « Nous avons besoin de personnes avec une expérience et des compétences. »

Sous-préfet de l’arrondissement de Pithiviers, Philippe Fournier-Montgieux s’était déplacé : « C’est au cœur des missions de service public de Pôle Emploi de mettre en relation l’offre et la demande d’emploi. Il faut inviter les entreprises à venir à ce type de forum : cela doit s’inscrire dans la durée afin que les uns et les autres fassent confiance à Pôle Emploi. L’agriculture revêt une grande importance pour notre territoire et ces rencontres directes correspondent à l’esprit de celui-ci. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui