Loiret Agricole et Rural 12 septembre 2014 à 08h00 | Par Agrafil

Embargo russe : Bruxelles suspend les mesures d’urgence pour les fruits et légumes

La Commission européenne a annoncé, le 10 septembre, la suspension des mesures d’urgence lancées le 18 août pour le secteur des fruits et légumes périssables (125 millions €), à la suite de l'embargo russe.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Benoît Bourgeois/UE

En cause : des demandes disproportionnées venant de certains secteurs, en particulier de la Pologne, indiquent des sources communautaires. En à peine trois semaines, le plafond (de 82 millions €) fixé pour les pommes et les poires a été atteint, et, pour des productions comme les concombres, les choux-fleurs ou les brocolis, les demandes d’aides sont parfois 5 fois supérieures à ce que l’UE exporte annuellement vers la Russie. Bruxelles va donc prochainement proposer un nouveau dispositif mieux adapté.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui