Loiret Agricole et Rural 30 avril 2014 à 10h16 | Par Agrafil

Ecotaxe - Ségolène Royal veut négocier avec les actionnaires des autoroutes.

Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, a été auditionnée par la commission Ecotaxe au Sénat, le 29 avril.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © S. Dévé

« Il est très étrange que les autoroutes qui ont été privatisées fassent deux milliards de bénéfices payés par les usagers et que cela ne revienne pas au financement des infrastructures », a souligné Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, auditionnée par la commission Ecotaxe au Sénat, le 29 avril. L'ordre du jour portait sur les alternatives pour financer les infrastructures de transport. « Nous avons commencé à prendre contact avec certains actionnaires privés des autoroutes. Il y a peut-être là un espace de négociations pour orienter une partie des profits vers le financement des infrastructures de transports », assure-t-elle. L'eurovignette est une solution complémentaire qui est envisagée par la ministre : « son coût de gestion aux frontières est moins important qu'un système de portiques sur l'ensemble du territoire national », soutient-elle. Elle rappelle que « les producteurs de Bretagne ne demanderaient que ça, de mettre leurs produits sur le fret, mais il n'y a pas de transports alternatifs ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui