Loiret Agricole et Rural 26 septembre 2014 à 09h00 | Par Actuagri

DPA : «aller plus loin» pour Orama

Orama salue l’annonce du ministre de l’Agriculture sur l’adaptation du régime fiscal de déduction pour aléas (DPA).

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Patrick CRONENBERGER

«Les évolutions ainsi proposées font partie de celles qu’elle prônait, en association avec la FNSEA, pour que les producteurs spécialisés en cultures de céréales et d’oléoprotéagineux puissent mieux gérer les risques auxquels les exposent la volatilité des marchés et l’ampleur accrue des incidents climatiques», indique-t-elle dans un communiqué. Tout en demandant au Gouvernement et au Parlement d’aller «plus loin» dans l’adaptation de la DPA «pour que celle-ci aide véritablement les agriculteurs à surmonter les aléas économiques, climatiques ou sanitaires qui les atteignent». Pour Orama, les sommes épargnées au titre de ce dispositif doivent être réintégrables dans le résultat à des conditions techniques beaucoup plus souples qu’actuellement.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui