Loiret Agricole et Rural 07 mai 2014 à 10h56 | Par Actuagri

Diarrhée porcine - L’Union européenne renforce la protection aux frontières

Pour se prémunir du virus de la diarrhée épidémique porcine (DEP) qui a déjà tué plus de 7 millions de porcelets en un an aux Etats-Unis, Bruxelles a décidé de renforcer la sécurisation de certains produits d’alimentation animale importés des pays-tiers.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Claudine Gérard

Dans un communiqué du 6 mai, le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll a salué ces mesures ainsi que la décision des Etats-Unis et du Canada de ne pas exporter de porcs vers les pays de l’Union européenne avant que la situation ne soit éclaircie. La France avait déjà alerté la Commission et prévu le 2 mai dernier l’interdiction des importations de porcs vivants et de produits à base de porc en provenance des Etats-Unis, du Canada, du Mexique et du Japon, pays où l’épidémie s’est révélée particulièrement forte depuis 2013. La maladie n’est pas transmissible à l’homme mais est à l’origine d’une très forte mortalité des porcelets (90 ), ce qui constituerait une menace supplémentaire pour cette filière déjà fragilisée. « Des mesures complémentaires seront adoptées si nécessaire, en fonction de l’évolution de la situation sanitaire et des données scientifiques disponibles », précise le communiqué du ministère de l’Agriculture.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui