Agri53 09 avril 2020 à 09h00 | Par Charlotte Lafon et Michel Moquet - Arvalis Institut du Végétal

Densité de semis du maïs : attention aux fausses économies !

La semence est le premier poste de charges opérationnelles de la culture de maïs. Mais la densité de plantes est la première composante du rendement. Les essais récents réalisés par Arvalis sur maïs fourrage confirment les préconisations. En deçà des densités recommandées, la perte de rendement est en moyenne supérieure à l’économie réalisée sur le poste semences.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Dans la gamme 80 – 120 000 plantes/ha à la récolte, pour les variétés précoces, le rendement du maïs augmente en moyenne de 0,36 t MS/ha pour 10 000 plantes/ha supplémentaires (source essais Arvalis).
Dans la gamme 80 – 120 000 plantes/ha à la récolte, pour les variétés précoces, le rendement du maïs augmente en moyenne de 0,36 t MS/ha pour 10 000 plantes/ha supplémentaires (source essais Arvalis). - © Arvalis

• La variété et les conditions de culture déterminent la densité

La précocité de la variété détermine le nombre de feuilles total des variétés. Ce nombre est plus faible pour les variétés précoces que pour les tardives. Ainsi, pour les variétés précoces on devra augmenter le nombre de plantes afin d’atteindre une surface foliaire suffisante pour capter un maximum de rayonnement.

Le type variétal influence également l’objectif de peuplement.   [...]

 

» Lire la suite sur le site Agri53

Loiret agricole & rural
La couverture du journal Loiret agricole & rural n°1819 | juin 2020

Dernier numéro
N° 1819 | juin 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
L’actualité en direct
Actualités Chambre d'Agriculture du Loiret

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui