Loiret Agricole et Rural 04 mai 2018 à 08h00 | Par Patrick Langlois

Dégâts de gibier : un million d'euros d'indemnités

L'assemblée générale de la Fédération des Chasseurs du Loiret a eu lieu le samedi 28 avril à Sully-sur-Loire en présence d'environ 500 personnes. De nombreux élus politiques ou leurs représentants, dont l'habitué des lieux le sénateur Jean-Noël Cardoux, « Monsieur chasse du Sénat », étaient présents.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Patrick Langlois

Après les remerciements d'usages et les rapports de commissions, les statistiques et les chiffres concernant les dégâts de gibier ont été présentés. Plus d'un million d'euros d' indemnités ont été versées aux agriculteurs avec une proportion de 80% attribués aux sangliers et le reste aux cervidés. Des proportions habituelles, avec des prélèvements qui approchent  les 15000 sangliers (!!!) pour la saison 2017/2018. De ce fait, le budget indemnités de la FCD 45 est en déséquilibre avec un déficit d'un peu plus de 200 000 euros. Par conséquent, il a été proposé à l'assemblée l'augmentation du timbre sanglier sur les permis ainsi que 2 solutions  qui ont été soumises  au vote.
Ainsi il a été proposé que soit les bracelets de sanglier passent de 20 à 40 euros ou bien instaurer des taxes sur les hectares boisés,  dans les zones rouges à 2EUR/ha et 4EUR/ha dans les zones noires.
Le bon sens l'a emporté, la deuxième solution ayant été plébiscitée. Je pense que des bracelets de sanglier à 40 EUR auraient pu être un frein au prélèvement, voire, une incitation à la fraude à la pose de bracelet, ce qui aurait encore aggravé la situation financière du budget dégât. Pour éviter tous ce surcoût, il n'en tient qu'aux chasseurs de faire baisser les populations de sangliers et par conséquent les dégâts.
Une modification des statuts a été adopté, un arrêté ministériel a modifié l'élection des administrateurs au sein des FDC, ils devront être élus sur une liste complète non panachable  tous les 6 ans. Cette nouvelle donne  peut entrainer un renouvellement radical des représentants des chasseurs ainsi que de la politique de la chasse dans le département en bien comme en mal pour la profession agricole.
Enfin, il a été abordé le nouveau permis national à 200 EUR,tout compris. Quelle place reste-t-il et à quel prix pour le pe rmis départemental avec son lot de timbres grand gibier ?.
Cette opération sera possible avec le transfert du financement de l'ONCFS par les budgets des agences de l'eau. Cette modification du permis national sera effectué pour la saison de chasse 2019/2020. Celui-ci  doit être voté à l'automne 2018.
Cette  assemblée s'est conclue par le verre de l'amitié comme il se doit, malgré quelques remarques et réticences de la part d'une association de chasseurs concernant les taxes à l'hectare.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous