Loiret Agricole et Rural 22 septembre 2014 à 08h00 | Par Agrafil

Déclaration de Xavier Beulin sur les actions des légumiers bretons

Le révélateur « d’un profond désarroi » Le coup de colère d'agriculteurs du Finistère dans la nuit du 19 au 20 septembre nous interroge tous et interpelle tout particulièrement notre réseau FNSEA.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Gabriel Omnès

Aujourd'hui, pas plus qu'hier, la FNSEA n'appelle pas à des actes extrêmes et violents comme moyens de revendication. Si l'on ne peut cautionner les dégradations commises tant à la MSA qu'au centre des impôts de Morlaix, cependant notre devoir et notre responsabilité sont d'abord d'analyser et de comprendre les causes de cette colère qui traduit le profond désarroi des agriculteurs et de leurs familles. Depuis plusieurs mois, nous alertons le Gouvernement, du Premier ministre aux ministres de l'Agriculture, de l'Environnement, de l'Economie, sur la situation du secteur agricole et sur la dégradation des conditions de l'exercice de notre métier. Au cours de ces dernières semaines, plusieurs manifestations régionales ont à nouveau exprimé le ras le bol autour des réglementations excessives en matière d'environnement, en particulier sur la directive nitrate. Depuis l'annonce de l'embargo russe, en lien avec les filières fruits, légumes, viandes et lait, nous œuvrons à la mise en place de dispositifs adaptés. Il y a urgence sur les actes, par exemple en exigeant de sa propre administration qu'elle lève les contrôles incessants qui stressent et empêchent les agriculteurs de faire leur métier de manière responsable, ou en supprimant telle ou telle obligation qui ne fait que complexifier et renchérir nos coûts de revient. Mesures qui ne coûtent rien !!! Le moment est grave et chacun doit mesurer la responsabilité que nous portons à travers notre syndicalisme. La tentation de "la chienlit" peut gagner du terrain ici ou là. La défiance à l'égard des dirigeants, qu'ils soient politiques ou professionnels, est grandissante, mais je demande à chacune et chacun d'entre vous de garder son sang-froid. Nous, nous voulons un syndicat responsable, cela signifie que chacune de nos actions, aussi légitime soit elle, doit aussi intégrer son issue. Mais nous sommes et serons fermes sur nos demandes. Nous avons mené de nombreux combats gagnants ces derniers temps. Aujourd'hui, les questions auxquelles nous sommes confrontés, sont de véritables enjeux fondamentaux. Notre rôle, notre place, notre fonction, l'exercice de notre métier et sa transmission, l'avenir de nos territoires, nos conditions de travail, notre rémunération et bien d'autres sujets encore, au-delà même des aléas économiques, climatiques, sanitaires, justifient nos engagements et nos ambitions.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous