Loiret Agricole et Rural 24 août 2015 à 08h00 | Par Agrafil

Crise porcine : Coop de France déçue de ne pas avoir été conviée à la table ronde

Coop de France, déçue que «sa présence n’ait pas été souhaitée» à la réunion des acteurs du cadran de Plérin le 17 août au ministère de l’Agriculture, a annoncé que Stéphane Le Foll lui avait accordé une audience le lendemain.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Gabriel Omnès

«Coop de France participera à la demande de la Cooperl à l’audience que le ministre lui a accordée demain (mardi) à 15h00, selon un communiqué. Philippe Mangin, président de Coop de France, tout en s’interrogeant sur la programmation de cette réunion qui intervient après la table ronde sur le marché du porc breton, y renouvellera sa demande de mesures d’assainissement du marché et de renforcement de la compétitivité de la filière porcine.» Coop de France plaide pour des réformes structurelles, notamment en matière de cotation, «afin que la filière porcine française gagne en compétitivité et que les éleveurs soient justement rémunérés ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui