Loiret Agricole et Rural 03 avril 2015 à 10h00 | Par Agrafil

Contourner la réglementation GAEC pour maximiser les aides PAC, exercice impossible

Créer un Groupement agricole d’exploitations en commun (GAEC) de façon artificielle pour accéder aux aides PAC semble impossible.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Agri-Photo - Réussir

Tel est le résultat d’une note d’instruction du 24 mars du ministère de l’Agriculture, établissant le cadre national pour l’'appréciation de la clause de non contournement des règles d'agrément des GAEC. Cette instruction demande aux préfets départementaux d’apprécier «au cas par cas» l’instruction des dossiers de demande d’agrément et de vérifier notamment les points suivants : dimension de l’exploitation, répartition équilibrée du capital social, partage des responsabilités dans les travaux d’exécution et de direction ainsi que présence ou non d’un travail extérieur à l’exploitation. Le statut de GAEC est un statut d’entreprise agricole spécifique à la France dont certains avantages (transparence GAEC) peuvent être considérés comme discriminant par d’autres pays de l’UE.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui