Loiret Agricole et Rural 07 mai 2014 à 11h45 | Par Valérie Dubois

Conseil départemental - Retour sur le premier conseil départemental JA

Lieu d'échanges, d'informations et d'actions, cette instance réunit plusieurs fois par an les représentants des échelons locaux du syndicat Jeunes Agriculteurs. Bilan de la première réunion.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les présidents et les secrétaires généraux locaux JA ont participé le 30 avril au premier conseil départemental.
Les présidents et les secrétaires généraux locaux JA ont participé le 30 avril au premier conseil départemental. - © Loiret agricole et rural

Mardi 30 avril, les présidents et les secrétaires généraux  des échelons locaux JA ont assisté à un conseil départemental. Cette instance, présidé par le Secrétaire général est un lieu d'expressions et d'actions. Pour le premier rassemblement depuis le renouvellement des équipes JA cet hiver, seul manquait un représentant du canton de Chatillon-Coligny.

Redécoupage des échelons JA

De nombreux points étaient à l'ordre du jour. Parmi eux, figurait le redécoupage des échelons JA. Ce chantier, initié lors de l'assemblée générale départementale le 21 février dernier, a pour but de revoir les limites des échelons locaux, anciennement dénommés "cantons". L'objectif affiché est d'avoir à terme, des territoires plus cohérents et adaptés aux réalités du terrain, pour une meilleure répartition des jeunes dans les échelons locaux. Actuellement, "4 d'entres eux concentrent 62 des adhérents JA" soulignait le secrétaire général, Jean-Christophe Bouclet.

Objectif: plus 20 d'adhérents par an

En terme d'adhésions, la nouvelle mandature souhaite poursuivre le travail engagé par la précédente équipe JA qui a fait croître le nombre d'adhérents de près de 22 en l'espace de deux ans. L'objectif de la nouvelle équipe départementale "est de progresser de 20 par an".

Pour y parvenir, le conseil d'administration a décidé de se doter d'une plaquette JA. "Cet outil de communication devrait permettre d'accroître la notoriété du syndicat notamment auprès des étudiants et des salariés" expliquait le secrétaire général. En 2013, JA Loiret comptabilisait dans ses rangs trop peu d’étudiants et de salariés porteurs de projets.

Mise en place de réunions téléphoniques

Autre sujet abordé: la question des remontées syndicales. Chaque mois, les secrétaires généraux des régions se réunissent à Paris pour une commission syndicale. Ce rendez-vous permet de prendre la température du réseau, de faire remonter les questions du terrain, d’avoir des points d’étapes sur les dossiers importants ou encore de consulter le réseau sur les sujets d’actualité.

Au préalable de cette rencontre, une rétéléphonique régionale dite "préparatoire" est organisée pour passer en revue les problèmes, revendications et éventuelles questions des adhérents.

Pour optimiser cet outil, le conseil départemental du Loiret a retenu la proposition de Jean-Christophe Bouclet. Elle consiste à mettre en place des réunions téléphoniques mensuelles à l'échelle du Loiret, entre les présidents locaux et le secrétaire général ou son suppléant. Première connexion le 8 juin.

La soirée pleine de convivialité s'est terminée autour d'un pot amical offert par le secrétaire général. Le prochain conseil départemental aura lieu le 30 septembre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui