Loiret Agricole et Rural 19 juin 2014 à 10h48 | Par Agrafil

Chrysomèle - Baisse de l’indemnisation des frais liés à la rotation en zone de confinement

Un arrêté paru au Journal Officiel du 1er janvier réduit de moitié l’indemnisation, en périmètre de lutte renforcée contre Diabrotica virgifera, des frais liés à la rotation des cultures en zone de confinement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Derridj Sylvie/Wegener Jakob/Inra

«La participation de l’État est identique à celle de l’organisme gestionnaire du mécanisme de solidarité dans la limite de 50% du préjudice financier. Le montant dudit préjudice est défini comme le différentiel de marge brute», précise le texte. Auparavant, l’indemnisation permettait de couvrir au maximum 100 % des frais liés à la rotation en zone de confinement renforcé. Cela concerne «la restriction d’utilisation des sols imposée par l’obligation d’assolement de façon que le maïs ne soit pas cultivé plus de deux ans pendant trois années consécutives sur une parcelle donnée et ce pendant toute la durée de l’obligation».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui