Loiret Agricole et Rural 08 mai 2015 à 08h00 | Par Agrafil

Carrefour met la contractualisation au cœur de sa stratégie

La contractualisation avec les agriculteurs et les industriels est au cœur de la stratégie du distributeur Carrefour, a-t-il indiqué le 6 mai, soucieux d’une «réponse collective» face une grande consommation aujourd’hui en «période d’adaptation».

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Jerome Chabanne

«La contractualisation est un élément central pour faire évoluer notre modèle d’entreprise», a déclaré Jérôme Bédier, DG délégué, en conférence à l’Académie d’agriculture de France. Trois engagements doivent y figurer, d’après lui : les caractéristiques du produit, la quantité, le prix. «Pour le prix, il nous paraît intéressant de réfléchir à deux pistes : une plage de prix, avec écrêtement vers le haut et vers le bas, ou une assurance.»

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui