Loiret Agricole et Rural 27 avril 2018 à 09h00 | Par Agrafil

Bois: l'Anses restreint l'usage de la créosote, pas d'effet sur l’emploi, selon la FNB

La décision de l’Anses, rendue le 23 avril, de restreindre l’usage de la créosote, un biocide couramment employé sur le bois, ne devrait pas compromettre l’emploi dans la filière bois, estime la Fédération nationale du bois (FNB), interrogée par Agra presse.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © J.-C. Gutner

Cette décision exempte en effet les traverses de chemin de fer, qui représentent l'usage principal. La filière craignait des importations de traverses traitées à la créosote. Pour les autres usages du bois (poteaux téléphoniques et électriques, palissades agricoles, équestres, routières) soumis à la restriction, une charte a été signée par les acheteurs qui se sont engagés à ne pas importer des produits « créosotés », selon le délégué général de la FNB. Les alternatives à la créosote, biocide tiré du goudron de charbon, sont aussi d’origine fossile pour la plupart. « Le jour où l’on disposera de produits efficaces d’origine végétale, tels des huiles de lin ou de colza, nous les utiliserons » a commenté Nicolas Douzain.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui