Loiret Agricole et Rural 13 avril 2018 à 09h00 | Par Agrafil

Blé : la France classée deuxième compétiteur mondial en 2015-16 (étude)

La France grimpe de la cinquième à la deuxième place des pays compétiteurs en blé tendre sur la campagne 2015-2016, selon une étude présentée le 11 avril à FranceAgriMer.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Classée quatrième en potentiel de production, deuxième ex-aequo pour les facteurs agro-climatiques, troisième en potentiel pour conquérir les marchés, cinquième sur le portefeuille des marchés et équilibre des flux, deuxième pour l’environnement politique et réglementaire, neuvième sur les facteurs macro-économiques, la France arrive vice-championne du monde dans la veille concurrentielle 2017 d’Agrex Consulting sur le blé tendre. La Russie, non classée deux ans plus tôt, est désignée comme numéro un, l’Australie troisième. Si «la période reste difficile, en termes de prix, de parité monétaire», a reconnu le 11 avril Rémi Haquin, président du conseil spécialisé céréales de FranceAgriMer, la France peut «à moyen terme» continuer à «exister» sur le marché céréalier. Ses forces : un bon soutien de la filière, des conditions agro-climatiques favorables, souligne notamment l’étude. La France connaît aussi des faiblesses, en particulier une réglementation environnementale «très contraignante», un fort taux de prélèvement fiscal.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui