Loiret Agricole et Rural 19 juin 2014 à 11h19 | Par Actuagri

Biocarburants - Accord européen sur les changements indirects d’affectation des sols

Le Conseil de l’énergie européen a adopté, le 13 juin, un compromis sur la prise en compte du changement indirect d’affectation des sols dans les critères de durabilité des biocarburants.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © JC Gutner

La part de 7% des biocarburants de première génération, issus de cultures alimentaires, constituent pour la France et sept autres pays «le niveau d’objectif acceptable minimum pour assurer un niveau approprié de stabilité», notamment au regard des investissements déjà effectués par la filière. Sans ce seuil minimum, les huit pays cesseront de soutenir le projet. La filière française du bioéthanol salue «un signal encourageant» mais note «des incohérences qui limitent la réduction réelle des émissions de gaz à effet de serre du secteur des transports», évoquant les «artifices comptables» tel que le comptage multiple des énergies renouvelables «comme l’électricité ou les biocarburants issus de déchets et résidus, difficile à évaluer ». Elle soutient «la mesure votée par le Parlement européen, en septembre dernier, instituant un objectif de 7,5% d’énergie renouvelable dans l’essence » et souligne également que «les études récentes » remettent en cause «les conclusions d’études antérieures qui attribuaient à tort aux biocarburants des effets négatifs importants sur les marchés alimentaires et sur l’environnement». Même point de vue pour la Confédération européenne de la production de maïs qui considère que les conditions ne sont pas encore réunies « pour assurer le développement de la filière bioéthanol de première génération » et rappelle l’importance de celle-ci «en termes économiques, de création d’emplois et de réduction d’émission de gaz à effet de serre».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui