Loiret Agricole et Rural 27 avril 2018 à 08h00 | Par Katia Couette

Au GDA Loire Beauce, l’objectif est de coller au plus près des préoccupations des adhérents

Malgré une modification de date, les adhérents étaient présents et ont apprécié la qualité des intervenants autour du thème de la pluriactivité en agriculture. Le GDA au fil des années poursuit et renouvelle ces actions pour répondre aux mieux aux attentes des adhérents, anciens comme nouveaux.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
5 agriculteurs ont témoigné de leur expérience sur la pluriactivité dans le milieu agricole lors de la table ronde, thème de l’AG du GDA Loire Beauce.
5 agriculteurs ont témoigné de leur expérience sur la pluriactivité dans le milieu agricole lors de la table ronde, thème de l’AG du GDA Loire Beauce. - © Katia Couette

Un thème d’AG plébiscité,

En raison de la neige abondante du côté de St Peravy-La-colombe où se tient habituellement l’AG du GDA Loire Beauce, celle-ci a dû être reportée au dernier moment, du 7 février au 2 mars. Cela n’a pas empêché une soixantaine d’adhérents d’être présents, certains étant venus spécialement pour assister à la table ronde sur la pluriactivité en agriculture. En effet, cette année, pour répondre à l’intérêt des agriculteurs sur ce sujet, le conseil d’administration du GDA a demandé à plusieurs adhérents pluriactifs de venir faire part de leur expérience au travers d’une table ronde animée par Katia Couette, mise à disposition par la Chambre d’agriculture auprès du GDA pour un appui sur les aspects animation.

A l’issue d’une première partie statutaire portée par les administrateurs du GDA maintenant rompu à l’exercice et par Maxence Legendre, conseiller technique, les agriculteurs ont pu entendre les témoignages de Cédric de Ruan, anciennement chauffeur de bus scolaire et actuellement correspondant pour un semencier, d’Arnaud de Huisseau-sur-Mauves, ayant en parallèle de son activité agricole une entreprise de terrassement, de Rémy de Boulay-les-Barres multipliant les activités dont celle d’expérimentateur pour une firme phytosanitaire en plus de l’exploitation, de Jérôme de Villamblain, commercial chez un concessionnaire de matériel agricole et de Philippe de Sougy, à la tête d’une entreprise d’espaces verts. Avec des structures d’exploitation distinctes, ils ont eu un parcours différent jusqu’à la pluriactivité mais tous indiquent y avoir trouvé un bénéfice humain au-delà du complément de revenu parfois indispensable pour certains. Aucun n’envisage d’abandonner la pluriactivité même si cela implique à certaines périodes des semaines où il ne faut pas compter ses heures et suppose de bénéficier d’une cellule familiale compréhensive véritable soutien à cette pluriactivité. Si c’était à refaire, ils le referaient, pour certains peut-être différemment. Tous se considèrent avant tout comme agriculteur et ne songent pas à mettre de côté l’exploitation pour ne se consacrer qu’à la seconde activité. Ce qui est ressorti de façon forte est l’importance de la gestion des priorités, la nécessité d’être plus « efficace » dans le quotidien de l’exploitation mais également l’acquisition d’une autre vision du métier agricole, une ouverture d’esprit et le constat qu’être agriculteurs a aussi ces avantages en terme de qualité de vie.

La participation de la salle par ses questions et commentaires a montré l’intérêt que suscite la pluriactivité. Cela a aussi révélé que parmi l’auditoire, il y avait également un certaine nombre de pluriactif anciens ou encore en activité. Ce nombre augmente d’autant si sont pris en compte tous les pluriactifs « bénévoles » au titre d’un mandat de représentation dans des instances, de pompiers volontaires ou d’élus communaux.

Les discussions ont pu être poursuivies autour du pot de l’amitié clôturant l’AG et les retours des adhérents sur le choix fait par le GDA du thème de la pluriactivité ont été très positifs.

Une nouvelle tête pour le conseil au GDA.

L’AG a également été l’occasion de présenter le nouveau conseiller du GDA Loire Beauce et de Loury, Camille Dufoix, qui travaillera en duo avec Maxence Legendre. Romain Dufer, précédemment en place, assure maintenant le conseil technique au Geeta de Pithiviers, il fallait donc un remplaçant pour mener à bien conseil et suivi des essais auprès des près de 200 adhérents. Le conseil d’administration du GDA, conscient de l’importance du conseil technique pour les agriculteurs, a également demandé à la chambre un complément de jours de mise à disposition. Camille, qui a d’autres missions à la chambre d’agriculture, sera présent au GDA préférentiellement les lundis et mercredis mais répondra, tout comme Maxence, aux questions téléphoniques tout au long de la semaine.

Le souhait d’accueillir et intégrer les nouveaux adhérents.

Toujours dans l’optique d’améliorer l’écoute des adhérents, le bureau du GDA a décidé de renouveler la demi-journée de prise de contact et d’échanges avec les nouveaux adhérents 2018. Cette année, la rencontre entre les administrateurs et les nouveaux adhérents est fixée au 13 juin. En 2017, cela avait été l’occasion de faire découvrir aux nouveaux la truffière d’un des membres du groupe « Truffe » porté par le GDA. Cette année le programme reste à confirmer, mais il est déjà prévu un zoom sur la vie biologique des sols avec également un profil de sol.

Le GDA est un lieu de convivialité et d’échanges, les administrateurs et les conseillers restent à votre écoute pour répondre à vos demandes. N’hésitez pas à les contacter ou rejoindre le GDA si vous n’êtes pas encore adhérent.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui