Loiret Agricole et Rural 07 octobre 2016 à 11h00 | Par Agrafil

Agriculture verticale : «Ces systèmes, très consommateurs de capital, ont une rentabilité faible», selon S. Le Foll

«L'agriculture verticale, ça va demander beaucoup d'investissements. Ces systèmes très consommateurs de capital, ont une rentabilité faible», a affirmé Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, lors d'un colloque sur les dynamiques territoriales à Paris, le 4 octobre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Vincent Motin

Interrogé sur le potentiel de l'agriculture urbaine par rapport à l'agriculture rurale, le ministre a répondu : «Il faut qu'on joue sur une autre voie (que celle de l'agriculture urbaine), c'est-à-dire moins de capital investi et plus de valorisation du potentiel des écosystèmes.» Cela doit permettre de rendre l'agriculture rurale «plus compétitive» et «éviter de se retrouver concurrencé par des investisseurs qui viendraient mettre plein d'argent sur la table pour pouvoir produire dans des tours...»

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes