Loiret Agricole et Rural 30 janvier 2014 à 08h00 | Par Agrafil

Abattoirs - Un rapport européen critique la situation sanitaire des abattoirs français de volailles

La France est épinglée par Bruxelles pour plusieurs manquements « et graves non conformités » aux règles du contrôle vétérinaire et du respect du bien-être animal dans les abattoirs de volailles.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Armelle Puybasset

Un rapport de l’Office alimentaire et vétérinaire (OAV) européen, qui a conduit une mission en juin 2013, vient d’être diffusé sur le site de la commission européenne. Il relève que « des inspections ante mortem et post mortem dans les abattoirs de volailles s'écartent considérablement des exigences établies par le règlement ». Il souligne que ces inspections sont faites « au niveau de l'abattoir par le personnel de l'exploitant et non par un vétérinaire officiel comme le prévoit la législation ». L'OAV note également que « dans aucun des abattoirs visités » le personnel vétérinaire n'est resté sur place pendant toute la durée de l'abattage comme l'exige la règle et dans certains sites, il n'était « sur place qu'une fois par semaine ». Par ailleurs et malgré les formations dispensées par les abattoirs, « l'équipe a constaté une connaissance insuffisante des principales exigences » de l'UE. Selon l’AFP, Bruxelles a sommé le 23 janvier la France de se conformer à ses recommandations « dans les deux mois », ainsi que la Belgique, Chypre, la Grèce, la Slovénie et la Finlande, sous peine d'être renvoyées devant la Cour de Justice européenne. « Oui, nos effectifs sont inférieurs aux normes européennes, qu'on considère trop élevées », répond le Directeur général de l'alimentation (DGAL) du ministère de l’agriculture, interrogé par l'AFP. « On assume. L'abattoir est prioritaire et nos effectifs correspondent aux besoins : on a plus de mille personnes dans nos 250 abattoirs » fait-il valoir.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui