Loiret Agricole et Rural 08 février 2018 à 15h00 | Par Sabrina Beaudoin

2018 : une année de renouvellement !

Les Jeunes Agriculteurs ont tenu leur 61e assemblée générale, samedi 3 février à Epieds-en-Beauce.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Sabrina Beaudouin

L’assemblée générale des Jeunes Agriculteurs (JA) s’est tenue samedi 3 février à Epieds-en-Beauce. Cette année est importante car elle est marquée par le renouvellement du conseil d’administration. Cette assemblée générale a débuté par un hommage, celui rendu à Xavier Beulin, ancien président de la FNSEA, disparu brutalement le 19 février 2017.
« Hier, nous sommes allés sur sa ferme. Nous n’étions que quelques JA et des proches de Xavier. Nous voulions lui rendre un hommage simple. En accord avec sa famille, nous avons choisi de planter un pommier sur sa ferme. C’était un de ses fruits préférés. Pour nous, la pomme signifie la simplicité, la vie, l’avenir, c’est aussi tout ce que représentait Xavier à nos yeux » précise Baptiste Menon, président JA du Loiret, avant de demander une minute d’applaudissement à la salle.
2017 n’a pas été une année facile pour les agriculteurs, encore une fois. « Nous avons besoin d’un syndicat fort, surtout face à cette conjoncture qui impose le rassemblement et la mobilisation. Les semaines se suivent et se ressemblent… décrets, ordonnances aberrantes qui tombent sur des actions de lobbying, incohérences administratives et politiques comme la révision des cartes des zones défavorisées, qui vont causer la mort de l’élevage dans le Loiret et détruire une partie de l’agriculture du département au profit… de la chasse ! » poursuit-il.
Si toutes les agricultures sont touchées par cette crise devenue structurelle, celle-ci touche également l’ensemble des acteurs de l’économie agricole. « JA ne fait pas exception. En effet, malgré une baisse importante de nos frais de fonctionnement, nous clôturons l’année 2017 avec un déficit de 12 000 € » indique-t-il en ajoutant « Nous sommes l’avenir de l’agriculture. Dans le Loiret, comme ailleurs, JA sert d’agitateur d’idées à l’ensemble de la profession ».
Durant l’année écoulée, les JA ont mené des actions comme le contrôle de la mise en place de l’expérimentation sur l’étiquetage des produits transformés ou se sont mobilisés contre la possible mise en place de la nouvelle cartographie des zones non traitées notamment par le biais d’une vidéo, montrant un cours d’eau … sans eau ! JA s’est aussi opposé à la décision du gouvernement de ne pas renouveler l’utilisation du glyphosate afin d’obtenir un délai suffisant à la mise en place d’une alternative et pour accompagner la transition…
« Toute l’année, JA 45 s’est mobilisé pour défendre l’agriculture du Loiret pour que l’on puisse encore installer des jeunes demain » indique-t-on.


Le nombre d’installation aidée a augmenté en 2017 !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui