Loiret Agricole et Rural 26 mars 2014 à 20h27 | Par Olivier JOLY

1914-1918 - L'agriculture loirétaine en ordre de marche lors de la grande guerre

Au cours de la première guerre mondiale, l'agriculture joua un rôle majeur : une page d'histoire qui sera retracée lors d'une soirée organisée par l'Amoma.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Claude Fouassier, président de l'Amoma : « On s'est dit que, peut-être, personne n'aborderait le sujet. »
Claude Fouassier, président de l'Amoma : « On s'est dit que, peut-être, personne n'aborderait le sujet. » - © Loiret agricole et rural

Tous les ans, l'Amoma, l'Association des Membres de l'Ordre du Mérite agricole, organise une conférence. Claude Fouassier, président de l'entité, explique : « Notre objectif consiste à être proche des problématiques agricoles mais sans être en concurrence avec ce que font la chambre d'agriculture, les coopératives et le syndicalisme. » Dans le passé, des thématiques telles que la méthanisation, les nanotechnologies ou les plants génétiquement modifiés ont été abordés.

« Nous essayons d'attirer des gens extérieurs à l'agriculture afin d'éviter l'isolement de celle-ci vis-à-vis de la société. Nous voulons au contraire créer un lien entre l'agriculture et l'univers qui nous entoure. » Notre interlocuteur poursuit : « On a un peu plus de recul. » Claude Fouassier cite l'exemple des OGM : « Nous ne sommes liés à aucun industriel. » Pour able sujet, l'association avait fait venir un chercheur.

En trois phases

« À la différence des instances nationales de l'Amoma, on ne cherche pas à se valoriser par rapport à ce qu'on a vécu. On prend de la hauteur vis-à-vis des événements. On veut être dans le concret. » Ce sera l'esprit du rendez-vous du mardi 8 avril à 17 h 30 à la chambre d'agriculture : il y sera question du rôle de l'agriculture au cours de la guerre 1914-1918. En cette année de centenaire, « on s'est dit que, peut-être, personne n'aborderait le sujet » indique Claude Fouassier.

« Or l'agriculture a fourni les hommes et les chevaux ainsi que la nourriture de ces deux derniers. Les pouvoirs publics ont également demandé à l'agriculture de nourrir la population. Sans quoi, il y aurait eu une guerre civile ! » La soirée se déroulera en trois phases. Dans un premier temps, Nicole Thillou-Fouassier, écrivain public, retracera l'histoire de l'agriculture entre 1880 et 1914 et replacera celle-ci dans le contexte d'avant première guerre mondiale.

 

Le rôle des femmes

Christian Poitou, professeur agrégé d'histoire, interviendra dans un deuxième temps. Les hommes se trouvant au front, il s'agira de dire comment cela se passait dans les exploitations agricoles. Le rôle des femmes sera mis en avant. « Une époque où l'agriculture connut un certain développement » commente Claude Fouassier.

Quant à Jean Daviau et Hervé Joly, tous les deux membres de l'Amoma, ils retraceront ce qui s'est passé après l'Armistice : « Les survivants sont revenus. Or les choses avaient changé : les femmes avaient pris le pouvoir et les machines avaient fait leur apparition. Les anciens combattants durent retrouver leur place : parfois, cela se fit dans la douleur. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Loiret agricole & rural se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui